Notre conseil pour bien réaliser votre compost

 

Tous les déchets organiques issus du jardin peuvent être recyclés et compostés. La méthode de compost est à choisir selon la quantité de déchets : si vous en avez beaucoup, compostez en tas, sinon préférez la méthode en silo ou en fût.

Favorisez le mélange des déchets verts (humides et azotés) et bruns (secs et riches en carbone) pour former un tas comprenant de 50 à 60% d’humidité (ne mettez jamais une grosse quantité d’un même déchet organique). Ajoutez ensuite des feuilles d’ortie, de pissenlit ou de consoude pour stimuler le compostage; les activateurs de compost sont inutiles si le mélange est bien fait ! Vous pourrez alors pailler (recouvrir le sol de compost) les fraisiers et légumes gourmands avec du compost mûr.

Enfin, protégez votre compost des pluies car ce n’est ni un terreau, ni un engrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *