Comment récupérer l’eau de pluie ?

Vous souhaitez conjuguer économie et écologie ? C’est possible en récupérant un élément que nous utilisons quotidiennement : l’eau ! En effet, 45% de l’eau de pluie que nous utilisons ne nécessite pas d’être potable, c’est la raison pour laquelle récupérer l’eau de pluie peut s’avérer très intéressant.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Il y a 3 principales raisons de récupérer l’eau de pluie :

  • Utilisez l’eau de pluie récupérée pour divers usages domestiques (arrosage, lavage de voiture, terrasse, lavage de voiture, terrasse). Sur une année et selon le taux de pluviométrie de votre région, vous pouvez récupérer jusqu’à 600 litres d’eau par m² de toiture.
  • Economisez entre 500 et 700€ par an en réduisant votre consommation d’eau non potable. Avec la hausse permanente du prix du m³ d’eau, le système de récupération d’eau de pluie est une solution rapidement amortissable.
  • Agissez de façon écologique en réduisant vos consommations d’eau.

Pour quels usages peut-on employer l’eau de pluie ?

De multiples usages ne nécessitent pas d’eau potable mais demandent tout de même une consommation d’eau conséquente. L’eau nécessaire pour le lavage de votre voiture, l’arrosage de votre jardin, le remplissage de votre machine à laver ou encore la chasse de vos toilettes sont autant de bonnes raisons de récupérer l’eau de pluie.

 
Utilisation pour récupérer l'eau de pluie

Installation du récupérateur d’eau

L’eau de pluie qui tombe sur la toiture est canalisée vers les descentes de gouttières qui sont reliées à la cuve. Une petite grille (crapaudine) placée sur la descente effectue un premier filtrage en retenant les débris du toit (feuilles…). En amont de la cuve, l’eau passe dans un filtre-décanteur qui sépare les impuretés en suspension pour être ensuite envoyée dans le réseau de distribution de l’eau de la maison.

Il faut bien évidemment placer votre récupérateur à proximité d’une descente et installer votre récupérateur sur une surface plate et solide, à l’abri des arbres pour éviter d’avoir des feuilles dans le réservoir. Pour les cuves enterrées il faut se renseigner sur la nature du sol avant de l’installer pour pouvoir stabiliser la cuve dans le sol.
1. Utiliser un collecteur de gouttière (avec un filtre si possible) qui va se placer directement au sein de la gouttière.

2. Choisir son récupérateur d’eau en fonction de ses besoins : il existe différents modèles de récupérateurs d’eau, avec des capacités pouvant atteindre jusqu’à 10 000.

3. Installer son récupérateur d’eau

4. Installer un trop plein qui permettra de refouler l’eau dans le réseau d’eau pluviale si la cuve venait à être pleine.

5. Couvrir la cuve permet d’éviter la formation d’algues et la prolifération de micro-organismes ou insectes.

Êtes-vous prêt à tenter l’expérience et récupérer l’eau de pluie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *